Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/10/2014

LETTRE OUVERTE....

 

Nous, membres du Clan (pour le Respect de la  Nature et du Vivant) et tous les signataires de cette lettre, soucieux du bien-être des animaux demandons   aux grandes associations de protection animale, et fondations, aux moyens financiers importants,  connues du grand public, de procéder à une vaste campagne de sensibilisation visant à l’identification et la stérilisation des chats. 

 

Beaucoup trop de personnes se conduisent de façon irresponsable, envers l’animal qu’ils ont adopté. La non stérilisation des chats  a créé  une population toujours grandissante » de chats sans maître » ou « chats libres »La situation devient ingérable…

Pourtant,  une loi existe, des sanctions sont prévues mais elles ne sont pas appliquées !

Article L.214-5 du Code Rural.

La carte de tatouage est une pièce obligatoire prévue par la loi du 22 juin 1989.  

En 2006, la France a recensé sur son territoire 8,5 millions de chiens et 9,9 millions de chats. Pourtant, à ce jour, seuls 81% des chiens et 18% des chats sont  effectivement identifiés.

Il faut balayer les idées reçues : La procréation de chats et des chattes n’est pas indispensable à leur bien-être. Au contraire.

Les chats non castrés se battent, se blessent, il s’ensuit pour les chats sans maîtres des transmissions de maladies.

Les chattes non stérilisées sont harcelées par les mâles, jusqu’au viol.

Par contre les animaux stérilisés sont calmes, même pour les chats d’appartement la castration est bénéfique

C’est pourquoi  nous demandons à ces associations qui ont le pouvoir de se faire entendre de :

  • 1        Sensibiliser la population à l’identification  de leurs animaux de compagnie et à la stérilisation des chats et des chattes
  • 2       Procéder avec l’aide des communes au recensement des animaux de compagnie, à la vérification de leur identification, et à la stérilisation des chats libres.

Nous ferons tout pour relayer ces actions engagées pour le bien-être des animaux

 

 

 

Commentaires

Il est urgent que des lois soient votées et surtout appliquées, afin d'éviter la prolifération des animaux. Que ce soient des animaux domestiques ou des nouveaux animaux de compagnie (NAC).
- L'état devrait agir en amont, afin de limiter l'importation et le trafic des animaux en France. Un plus grand contrôle devrait être fait au sujet des anonces sur internet, des ventes en animaleries, ou lors des foires et salons animaliers.
D'autre part, par l'intérmédiaire de la TVA appliquée sur la vente des aliments pour animaux, l'état devrait subventionner les refuges.
- Les communes devraient prévoir un budget pour la stérilisation et l'identification des animaux errants, ainsi que pour les animaux des personnes à faibles revenus (sous forme d'aide).

Écrit par : Joël LUNEL | 29/10/2014

Il est urgent de prendre en compte ce grave problème, les services publics devraient contrôler les foires aux animaux, certains sites comme le bon coin où des animaux non tatoués sont proposés à la vente. Les communes à l'instar de certains pays comme la Turquie où l'Argentine font des campagnes de stérilisation. La FRANCEa un trés gros retard sur la protection animale. Il est anormal que des petites associations se débattent à trouver des fonds pour tenter d'endiger la prolifération féline . Les grandes centrales de protection devraient relayer le problème au plus haut niveau.

Écrit par : deblaere | 04/11/2014

Les commentaires sont fermés.