Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/08/2012

Les chasseurs ont déclaré la guerre aux renards !

Le CLAN et tous les amis de la nature sont scandalisés :  un arrêté préfectoral en date du 24/07/2012 (n°2012-13-011) a été pris par la Direction Départementale des Territoires et de la Mer ayant pour objet la mise en place de tirs administratifs et de chasses particulières concernant le renard . A cet effet, un lieutenant de louveterie a été désigné.

Par ailleurs, cette décision, préfectorale et non communale, fait suite à plaintes pour dégâts agricoles.              

Renard pour blog.jpg

   















LE CLAN a envoyé une LETTRE OUVERTE au Préfet du Gard :

 Objet : Battues administratives à l'encontre des renards

Monsieur le Préfet du Gard

 Notre association a l'honneur d'attirer votre attention sur le caractère abusif et contre-nature des « battues administratives » visant à tuer des renards en dehors des périodes d'ouverture de la chasse. Nombre d'habitants du Gard, et d’autres département se sont émus de ces pratiques, y compris nocturnes, visant à tuer nos derniers prédateurs naturels.

 Pendant longtemps, les chasseurs ont persécuté les rapaces, les ours et les lynx au motif que ces animaux les concurrençaient dans la prédation des autres animaux. Aujourd'hui, ces espèces sont enfin intégralement protégées.

 Or, leur régime alimentaire est proche de celui des renards, à savoir portant sur la consommation de rongeurs et micro-mammifères. Ainsi, un renard consomme environ 6.000 campagnols par an. Les prédateurs sont indispensables aux équilibres de la nature, mais ceux qui ne peuvent se passer de leur passion de tuer trouvent prétextes à des attaques de poulaillers pour persécuter ces animaux.

 En fait, la classification des « nuisibles » et les « battues administratives » ne sont jamais que des occasions de chasse ludique, offertes à ceux qui ne parviennent pas à se passer de leur fusil.

 Il est regrettable que les derniers éléments de notre faune sauvage soient ainsi persécutés, dans l'unique dessein de favoriser des animaux de tir sortant des élevages et destinés à alimenter une chasse artificielle.

 D'un point de vue strictement SCIENTIFIQUE, le renard, les mustélidés, les rapaces et les grands prédateurs sont INDISPENSABLES à une nature équilibrée et diversifiée.

 Aussi, notre mouvement, traduisant en cela les aspirations d'une immense majorité de nos contemporains, demande l'arrêt de ces autorisations d'activités ludiques, nocives et contraires à l'intérêt général.Recevez, Monsieur le Préfet du Gard, l'assurance de nos salutations distinguées.

La Présidente

Marie-José Durand

 Le CLAN

30400 Villeneuve lez Avignon 

 www.amisdelanature.com 

 SOYONS NOMBREUX A REAGIR !