Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/09/2011

UN STAND QUI DENONCE....3 septembre 11

Journée des associations à Villeneuve lez Avignon                    

Le Clan  dénonce toutes les atrocités pratiquées sur les animaux : corrida, chasse à courre, déterrage, vénerie....abattages rituels.

Il aborde aussi un sujet tabou : le problème de la surpopulation et de la démographie dans le monde.

L'excroissance de la  population  est le danger principal pour la    planète toute entière.   

"Nous feignons d'ignorer la finitude d'un Monde dans laquelle notre multitude puise allègrement et sans relâche.  Nous n'avons nul besoin d'une descendance qui ne recevra en héritage que des lambeaux et des restes." Michel TARRIER

D'autant plus que la course au profit détruit toutes nos ressources naturelles , la biodiversité.... Ce que nous mangeons est bourré de pesticides, l'air et l'eau sont pollués....

Nous courrons à la catastrophe, si nous continuons à faire  semblant !!!!   blog.jpg

Les deux "Alliance" côte à côte....

Jean-marc GOVERNATORI président de l'Alliance Ecologiste Indépendante est venu récemment à Nîmes faire une conférence de Presse. Etaient invités Claire STAROZINSKI, fondatrice de l' ALLIANCE ANTICORRIDA et Thierry HELY de la FLAC.

jmg-claire-thierry-web.jpg "Jean-Marc Governatori, président national du parti Alliance écologiste, qui revendique 4 % des voix aux dernières cantonales et aux élections européennes de 2009, a fait étape, hier en fin d’après-midi à Nîmes, pour son premier tour de France de candidat à l’élection présidentielle de 2012. Un parti qui "représente le courant écologique indépendant, ni à droite, ni à gauche", a-t-il rappelé aux membres de son comité de soutien gardois, animé par Béatrice Rapi, de Lunel, agricultrice bio à la retraite.

Jean-Marc Governatori, qui était déjà partant pour l’élection présidentielle de 2007 mais n’avait pas pu obtenir les 500 signatures permettant de valider sa candidature, a annoncé, hier, qu’il doit porter plainte, aujourd’hui même, contre les organisateurs de la feria de Pentecôte pour avoir laissé des enfants assister à des corridas. "C’est rigoureusement interdit en vertu des articles 227-24, 227-21 et de l’ordonnance 59-28", a-t-il expliqué.                                                                    Il a aussi annoncé qu’il allait écrire au préfet du Gard pour lui demander de prendre des mesures en vue de faire respecter cette interdiction. "S’il ne se passe rien dans les deux mois, nous saisirons le tribunal administratif pour contraindre le préfet à agir", annonce l’entourage de Jean-Marc Governatori qui connaît bien Nîmes puisqu’il y a déjà participé à des manifestations anticor-
rida...."